C’est quoi le Data management ?

Les entreprises produisent un volume de données accru de nos jours. Pour maîtriser ces données, les décideurs ont pris conscience du fait qu’elles doivent être bien structurées. D’où l’importance de la mise en place d’une stratégie de gestion de données dans une organisation. Appelée Data Management, cette pratique regroupe toutes les actions liées aux données comme la collecte, l’utilisation ou la sécurisation. Explications.

Data management : véritable mine d’or

Le Data management se réfère à la stratégie de gestion de données mise en place au sein d’une entreprise. Il englobe donc tous les processus déployés en vue de la collecte, la structuration et l’utilisation des données. Cela concerne également la façon dont ces dernières seront intégrées au système d’information d’une organisation. Le data management a pour but de transformer ces données en véritable capital stratégique pour une entreprise. Aussi, toutes les entreprises devront adapter leurs architectures IT en fonction du Data Management mis en place et définir les outils et normes y afférents. Ceci, afin d’assurer l’accessibilité, la sécurisation et la fiabilité des données. La stratégie permet ainsi l’exploitation d’une multitude d’informations générées par l’entreprise. Un data management efficace pourra transformer les ressources numériques brutes d’une entité en informations créatrices de valeur.

Data management : ses enjeux

Le Data management est un domaine essentiel à tous les secteurs d’activités. Obtenir la meilleure qualité de données constitue son fondement. Réactivité, connaissance client et pertinence des décisions en sont les enjeux majeurs. Cette qualité des données implique aussi leur niveau de sécurisation. Les infrastructures IT de l’entreprise doivent être optimisées et disposer de données dont la sécurité et la confidentialité sont sûres. Grâce à un Master Data Management (MDM) efficace au sein même de la gestion de données, l’organisation peuvent générer et gérer les informations stratégiques dont elle aura besoin pour se développer. Ces données de références seront stockées dans un entrepôt unique et comprennent, entre autres, les informations relatives aux clients, aux produits et à tous types de ressources. Le Data management doit également favoriser l’usage éthique et la traçabilité des informations au sein d’une entité en vue d’une mise en conformité avec les obligations légales. Enfin, la qualité de la gestion de données impacte directement la performance globale de l’entreprise en orientant les décisions prises vers des stratégies plus ou moins favorables à sa pérennité.

Data management : lié au data goverance

La mise en place d’un data governance est un passage obligé pour toute entreprise avant l’adoption d’une stratégie de Data management. La notion de gouvernance de données englobe toutes les procédures assurant la qualité recherchée de données. Elle vise donc le maintien de données correctes, actualisées, fiables et sécurisées. En somme, la gouvernance de données représente la base même d’une stratégie de Data management de l’organisation. Ces deux pratiques constituent des initiatives globales s’inscrivant sur le long terme.

Une aide pour la comptabilité de votre entreprise
Quels sont les métiers du webmarketing ?